Rechercher

Chasse de tête vs approche directe

Le terme « chasse de tête » est toujours très utilisé, bien plus couramment que celui d’ « approche directe » d’ailleurs.

Bien qu’elles désignent la même chose, ces formules connotent en réalité une vision différente. Cette distinction nous tient à cœur au sein de CXG.

Je m’explique :

La chasse de tête pratiquée jusque dans les années 2000 était très axée sur l’aspect financier, et concernait en grande majorité les cadres dirigeants.


Aujourd’hui les postes concernés sont bien plus diversifiés, l’objectif est de trouver des profils intéressants pour le poste à pourvoir et leur proposer un projet qui les intéresse.


Ce qui motivera une personne à faire le choix d'un changement professionnel sont un nouveau challenge et un projet en phase avec ses attentes. Les valeurs partagées avec l’entreprise sont également fondamentales.

Dans leur grande majorité, les candidats approchés sont en poste et satisfaits de leur situation actuelle. Le but n’est jamais de chercher à forcer la main, mais d’amener une opportunité qui pourra séduire.

Le but pour l’entreprise qui recrute est d’intégrer quelqu’un qui souhaite rester et s’investir dans l’entreprise. C’est en ça qu’il est important de faire adhérer à un projet global, qui saura captiver ce nouveau collaborateur.

La rémunération rentre en ligne de compte bien sûr. Mais nous abordons toujours le projet avec eux en premier lieu, le salaire est discuté en toute fin : quelqu’un qui gagne 100 ne changera pas pour 90.

C’est pourquoi le terme d’« approche directe » est désormais plus parlant pour notre activité que celui de chasse de tête : rentrer en contact avec d’éventuels candidats pour leur proposer une opportunité professionnelle.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout