Rechercher
  • Jonathan Degremont

Comment aborder les sujets délicats lors d'un entretien de recrutement

Premièrement posons les bases en définissant ensemble ce qu’est un sujet délicat.


Même si les entretiens sont tous très différents les uns des autres et encore plus d’un candidat à un autre, il y a toujours des sujets plus ou moins similaires que l’on peut définir comme délicats qui surviennent.

Même si ceux-ci ne sont pas trop difficile à identifier, comme nous allons le voir, il est parfois délicat de l’aborder avec la personne en face de vous.

C’est alors aux recruteurs de s’y prendre habilement pour éviter de provoquer un malaise à cause d’une mauvaise interprétation.

Mais alors justement, quels sont ces sujets ?

Ici nous ne tomberons pas forcément dans la facilité des horaires, des vacances à planifier ou de la place du télétravail pour le futur employeur mais sur des sujets un petit peu plus personnels tout en respectant la limite vie privée / vie professionnelle bien évidemment.

Nous questionnerons donc de manière plus globale les trous dans le cv, la ou les raison.s d’un départ d’une entreprise mais aussi pourquoi vouloir changer d’entreprise aujourd’hui et bien entendu la rémunération qui ne doit plus être tabou en France.

Expliquer un départ d’une entreprise peut être parfois compliqué, nous ne connaissons pas l’historique employeur/employé et parfois c’est justement le fond du problème. Il faut alors se montrer pragmatique tout en faisant preuve d’empathie, une dégradation de l’entente entre deux parties peut s’entendre et il ne faut pas blâmer l’un ou l’autre. Il faut surtout comprendre afin de pouvoir mieux identifier son candidat sans tirer de conclusion hâtive.

Les trous dans le CV sont également un point qu’il faut éclaircir afin de ne pas laisser de place au hasard. Surtout à notre époque, un départ à l’étranger pour faire un break, un congé parental ou encore une tentative d’entreprenariat peut complètement se comprendre. Le tout est de poser la question clairement.

Enfin, il est essentiel pour tout recruteur de comprendre pourquoi le candidat en face de lui est à l’écoute. Il en va de même pour la rémunération, c’est pourquoi nous l’abordons dès le premier contact par téléphone afin de poser un cadre et de rendre les choses plus saines, à mon sens, pour le recruteur comme pour le candidat.

Dès lors, la rémunération n’interfère plus dans les motivations premières du candidat pour changer d’entreprise et rend l’entretien physique beaucoup plus enrichissant dans la compréhension des projets et de son envie d’y prendre part ou non.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout