Rechercher

Le 1er entretien d’évaluation ou comment valider un candidat

Lors du premier contact avec un candidat, l’objectif du recruteur va être de déterminer s’il peut être intéressé et intéressant pour le poste.


Cette prise de contact se fait généralement par téléphone et a pour but de déterminer s’il est pertinent de se rencontrer. Il s’agit ici de recueillir un ensemble d’informations cruciales.


Qu’il s’agisse des savoir-faire et compétences essentielles à la mission proposée, mais également de beaucoup d’autres points moins évidents à déceler : la motivation, le savoir-être et les compétences intra-personnelles. Des informations tout aussi déterminantes pour l’évaluation du candidat que ses capacités techniques.


Comment donc récupérer efficacement ces informations ? Plusieurs choses sont à prendre en compte.


En premier lieu il est très important de mettre à l’aise la personne, de rassurer ceux qui peuvent être déconcertés par un entretien : si la personne n’est pas à l’aise il sera compliqué d’obtenir certaines informations et son savoir-être ne sera pas représentatif.


Déterminer le savoir-faire peut se faire de manière assez linéaire. Être direct au travers des questions posées sur le parcours professionnel permettra au candidat de développer ce qui est écrit sur son CV. Toutefois, il est essentiel d’éclaircir les zones d’ombres qui peuvent être laissées, volontairement ou non. Par cela j’entends principalement : les trous entre deux expériences, les sauts de carrière, la raison de la fin d’un emploi … Poser des questions périphériques permet d’aborder le sujet en douceur et d’avoir des clés de lecture permettant de lire entre les lignes.


Poser une question directement n’apportera souvent qu’une partie de la réponse. Il est essentiel d’être capable d’obtenir plus d’éléments dans le reste de la discussion. Les détails sont importants pour cela, demander par exemple à son interlocuteur de développer un point qu’il a abordé apportera souvent beaucoup d’indications quant à ses motivations. Même si analyser le savoir-être par téléphone n’est que très partiellement envisageable, il peut se dégager tout de même des pistes.


Toutes ces informations sont essentielles à l’évaluation d’un candidat et inversement il est important que le recruteur donne le maximum d’informations et de précisions sur le poste proposé. C’est cette transparence qui permettra de définir s’il est pertinent de poursuivre le processus de recrutement.


En synthèse, l’entretien téléphonique est un jeu d’équilibriste, entre questionnement direct pour obtenir des informations factuelles, notamment sur le parcours et missions du candidat et questionnement indirect pour obtenir des informations connexes, notamment sur des points précis de son expérience et de son savoir-être. Et de toute façon pas de panique, l’entretien physique est là pour valider les choses in fine. Lui seul pourra réellement aller au fond des choses et s’assurer mutuellement du bien fondé de poursuivre.



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout