Rechercher

Le digital, futur du recrutement ?

Les manières de recruter ont été impactées par l'entrée dans l'ère numérique. Rien d'étonnant à cela, très peu de secteurs (si ce n'est aucun) n'ont pas vu leur fonctionnement changer.

Les processus ont grandement évolués, au point que certaines entreprises n'utilisent désormais plus les moyens traditionnels et leur privilégient des outils leur permettant d’accélérer les choses : applications permettant des candidatures rapides, outils de mise en relation automatique ...


Plusieurs avantages à cela. Pour le recruteur en premier lieu qui gagnera en visibilité sur son offre et touchera un plus grand nombre de candidats, en réduisant grandement le traitement des candidatures. Pour les personnes en recherche d'emploi également, puisqu'elles peuvent trouver facilement un grand nombre d'offres et être mise en relation directement avec le recruteur.

Les services rh se sont donc vus impactés par ces outils. Le sourcing mis en place par les solutions digitales de recrutement permet aux entreprises d'avoir accès aux job-boards des acteurs du marché (cadremploi, keljob, monster, helloworks ...), qu’elles peuvent utiliser lorsqu'elles cherchent à intégrer un profil spécifique.


Cela induit néanmoins que les candidats répondants aux besoins du poste soient référencés, et donc qu'ils aient déjà postulé précédemment, ou qu'ils aient mis à disposition leur CV sur des plateformes dédiées.


C’est la faille de ce type d’outils. Il est impossible de couvrir tous les postes simplement via ce type de sourcing, car de nombreux profils ne sont pas en recherche d’emploi et ne sont pas trouvable en ligne.

De plus l’analyse de profils via l'outil digital ne permet pas de dégager le savoir-être du candidat. Pour certains postes c’est un impondérable : on n’imaginerai pas recruter un commercial sans avoir pu constater ses capacités relationnelles, et de la même manière il est complexe de décréter qu’un candidat n’est pas bon sans avoir pu s’entretenir physiquement avec lui.

En conclusion, il nous semble que les méthodes de recrutement digitales sont tout à fait bénéfiques lorsque l’objectif est de recruter rapidement pour un poste simple sur un marché tendu (serveurs, vendeurs magasin, … ), cependant les limites sont claires pour les recrutements plus complexes, qui vont demander une analyse plus approfondie que simplement celle du CV.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout